17/11/2017

RARE CANNE PORTE-DOCUMENTS

 

canne, porte documents, secret, système, ébène, ivoire, gadget cane, walking stick,

 

UNE CANNE PORTE-DOCUMENTS

 

canne,cane,système,gadget,porte document,ébène,ivoire,tournage,cache,secret

Cette canne rare du début du XIXème siècle est aussi un porte-documents. L'assemblage parfait des divers éléments ne permet pas d'imaginer la présence de cette cache.

Elle est en ébène ou en bois exotique laqué, tourné et creusé sur toute sa longueur. Le pommeau et l'embout sont en ivoire. Sa facture et en particulier ses pas de vis permettent de la dater du 1er tiers du XIXè siècle. Certains modèles possédaient une tringle mécanique qui permettait d'enrouler des documents avant de les faire disparaître dans le corps de la canne.

Les rares exemplaires que j'ai pu examiner sont tous de la même période (Entre 1775 et 1820) ... ils sont tous de belle qualité mais toujours classiques, sans excès d'ornements, pour ne pas attirer l'attention.

Je vous ferai découvrir un exemplaire mécanique dès que possible.

 

A bientôt ! 

 

16:29 Écrit par Daniel Traube dans Canne à système, Cannes de collection, Curiosité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canne, cane, système, gadget, porte document, ébène, ivoire, tournage, cache, secret | |  Facebook | | Pin it! | | |

29/07/2017

MARCHAND DE CANNES - CANES DEALER - Document rare.

Un vieux métier disparu 

*

UN MARCHAND DE CANNES 

Document rare provenant d'Amélie-les-Bains dans les Pyrénées-Orientales (France 66)

*

canne, cane, walking stick, marchand, Amélie-les-Bains, France, métier,

Document rare provenant d'Amélie-les-Bains dans les Pyrénées-Orientales (France 66)

*

11:26 Écrit par Daniel Traube dans Curiosité, Documents anciens, Folklore & Tradition | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canne, cane, walking stick, stick, vieux métiers, marchand, france, amélie-les-bains, occitanie | |  Facebook | | Pin it! | | |

16/07/2017

CANNE-CLARINETTE - Ulrich Amann (1760-1842)

*

canne, cane, walking stick, système, instrument, flûte, traversière, musique, Ulrich, Amann,

*

canne, cane, walking stick, système, instrument, flûte, traversière, musique, Ulrich, Amann,

 

 

Cette "canne-clarinette", en parfait état. est de la fin du XVIIIème siècle et signée Ulrich Amann (1760-1842)

Le luthier a construit cet instrument avec du buis et lui a donné un aspect naturel.

Tous les éléments qui composent la clarinette ... clefs, systèmes de tringles, pavillon (latéral), ... , tous ont pris la forme de nodosités, de ramilles, ... celles d'une branche.

*

 

 

17:42 Écrit par Daniel Traube dans Canne à système, Curiosité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canne, canne à système, musique, instrument, clarinette, cane, walking stick, lutherie | |  Facebook | | Pin it! | | |

13/10/2016

CANNE JUMELLES DE THEATRE ... 12 octobre ... Journée Mondiale de la Vue

*

12 octobre

Journée Mondiale de la Vue

 

Canne, cane, walking stick, système, optique, jumelles, théâtre, lorgnette, vue,

Rare canne jumelles de théâtre

 

*

 

 

 

 

00:39 Écrit par Daniel Traube dans accessoires, Canne à système, Cannes de collection, Curiosité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : canne, walking stick, cane, optique, jumelles, théâtre, système | |  Facebook | | Pin it! | | |

23/08/2016

TOOTS THIELEMANS 1922 - 2016 - Canne harmonica - Brevet français 1890

*

Toots Thielemans, canne, harmonica, système, instrument, jazz, curiosité,

*

 

18/06/2016

CANNE APPAREIL PHOTO - LA "BEN AKIBA"

ACTUALITES

*

Un beau résultat ... peut-être pas  à la hauteur de cette pièce de collection.

En effet, il est rare de croiser ce modèle bien connu, non seulement, dans un état quasi irréprochable mais surtout authentique !

*

canne, bâton, système, appareil photo, walking stick, gadget , Ben Akiba, photo, camera, espion, espionnage

 

 

C'est en Autriche, ce 11 juin 2016, qu'elle fut adjugée à 17.000,00 € plus les frais de vente.

WestLicht Photographica Auction à Vienne

 

 

09/02/2016

LES " CANNES RELIQUES "

 

Les

" CANNES RELIQUES "

*

Ce type de cannes est rare, j'en conviens ; mais, il m'est arrivé d'en dénicher plus d'une. Qui sait, un jour peut-être, vous croiserez une canne faite dans une ancienne hélice d'avion ; une autre, taillée dans un morceau de bois récupérer dans une église détruite par le feu ou provenant d'un vieux pont démantelé pour être remplacé par un ouvrage plus moderne. La plupart d'entre elles sont identifiées et parfois d'une manière très discrète. Bien d'autres existent ... ouvrez l'oeil .... et le bon !

 

canne, walking stick, cane, relique, relick, USS Maine, war, stick, USA, US Navy,

USS_Maine_c1897_LOC_det_4a25824-Par Detroit Publishing Co., copyright claimant, publisher.

 

L'USS Maine était le second cuirassé de l'United States Navy à son lancement en 1895. Avec son presque jumeau, l'USS Texas, ils reflétaient les derniers développements de la construction navale. 

Second cuirassé de l'United States Navy il fut lancé en 1895

Ce bâtiment de guerre mesurait 98,9 m de long avec une largeur de 17,4 m, un tirant d'eau maximum de 6,9 m et un déplacement de 6 790 tonnes12. Sa coque était divisée en 214 compartiments étanches13, avec une cloison étanche (en) longitudinale séparant les machines, et un double fond qui couvrait la coque uniquement du mat de misaine à l'arrière de la citadelle blindée, soit 59,7 m. Sa hauteur métacentrique était de 1,1 m et il disposait d'un éperon de proue.  (Sources : Wikipedia)


La canne que vous allez découvrir est donc "historique" ; elle a été fabriquée dans un morceau de bois d'acajou provenant du fameux "USS MAINE" (ACR-1)  á Click

En 1889, le naufrage du "Battle Ship Maine" ne fut pas la cause directe du conflit (Guerre hispano-américaine), mais il joua un rôle de catalyseur.

 

canne, walking stick, cane, relique, relick, USS Maine, war, stick, USA, US Navy,

Cette canne est, sans aucun doute, une pièce unique.

*

 

21:38 Écrit par Daniel Traube dans Canne à système, Curiosité, Documents anciens | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : canne, cane, walking stick, us navy, uss maine, relique, relick | |  Facebook | | Pin it! | | |

31/10/2015

UNE CANNE ANCIENNE REPRESENTANT MANNEKEN-PIS

manneken-pis,bruxelles,canne,canne de collection,folklore,cane,walking stick,bastoni,wandelstock,spazierstocke,empire,restauration

 

Une canne ancienne représentant Manneken-Pis

 

Ma dernière trouvaille me passionne tout particulièrement !

Je viens de faire l'acquisition  d'une canne qui représente, au niveau du pommeau, notre Manneken-Pis. Elle était perdue aux USA, dans l'état du Tennessee. Je ne sais si elle y est arrivée avec une famille belge qui voulait changer de vie en emportant un souvenir de leur ville ou si elle a été emmenée, plus tardivement, par un américain de retour au pays. J'ai demandé au dernier propriétaire un maximum de détails et j'attends impatiemment sa réponse.

Serais-je en possession de l'un des plus vieux "Manneken-Pis" connus aujourd'hui ?

Lorsque vous aurez découvert cette canne et que vous lirez la petite histoire de notre "Ketje" bruxellois (en fin de page), vous comprendrez mieux mon enthousiasme.

Aujourd'hui, les belges s'inquiètent de l'origine et de l'ancienneté de leur statue. Tout le monde sait que la fontaine actuelle est une reproduction ... mais, où est passée la statue originale du Manneken-Pis ?

Elle est, en principe, conservée dans le musée de la Ville de Bruxelles.  Récemment, les autorités ont décidé de la faire expertiser. Je suis donc très impatient de connaître le résultat des analyses effectuées par Amandine Crabbé, docteur en sciences appliquées à la VUB.

Pour déterminer l'authenticité et l'ancienneté de notre fameux Manneken-Pis, elle analyse, dans un premier temps, les composants de la matière. S'il s'avère que le bronze est très ancien, un examen plus poussé pourrait avoir lieu et permettrait de déterminer la paternité de la statue (Jérôme Duquesnoy 1619). 

Et si ce n'est pas le cas, elle serait beaucoup plus tardive et de mon côté, j'aurais retrouvé et rapatrié l'un des plus anciens Manneken-Pis. (+- 200 ans)

En effet, cette canne est monoxyle (1), probablement faite de buis (2) et représente, au niveau du pommeau, notre petit bonhomme.

(1) d'une seule pièce de bois   -   (2) buxus sempervirens : bois très dense et extrêmement dur.

 

L'inscription "LE PLUS VIEUX BRUXELLOIS" ne laisse aucun doute quant à l'identification de notre "star" bruxelloise. 

canne, cane, walking stick, Manneken-Pis, Bruxelles, Brussels, folklore, Belgique, monoxyle, buis, bois sculpté, Jérôme Duquesnoy, Empire, Restauration française,

 

Canne monoxyle en buis représentant Manneken-Pis - Circa 1815-1825

 

 

Un seul ornement particulier peut nous aider à déterminer l'âge de cette canne.

canne, cane, walking stick, Manneken-Pis, Bruxelles, Brussels, folklore, Belgique, monoxyle, buis, bois sculpté, Jérôme Duquesnoy, Empire, Restauration française,

 

Cette palmette est manifestement puisée dans le langage ornemental Empire (1804-14) et/ou Restauration (1815-20).

 

canne, cane, walking stick, Manneken-Pis, Bruxelles, Brussels, folklore, Belgique, monoxyle, buis, bois sculpté, Jérôme Duquesnoy, Empire, Restauration française,

         Palmettes de style Empire  

canne, cane, walking stick, Manneken-Pis, Bruxelles, Brussels, folklore, Belgique, monoxyle, buis, bois sculpté, Jérôme Duquesnoy, Empire, Restauration française,

 

Palmettes Restauration

           Marqueterie Charles X        Palmette du pont  Demidov à St Petersbourg

                                                  Pierre-Dominique Bazaine -  1786-1838 

 

Même si l'ornement n'est pas parfaitement identique aux modèles d'époque, il est une interprétation sujette à une forme d'acculturation (*).  L'artiste orne donc sa sculpture avec un décor à la mode ou qui le fut et dont il est imprégné. Il s'en inspire sans le recopier. Dans ce cas, on admet qu'il puisse y avoir un décalage dans le temps de 5 à 15 ans postérieurs à la naissance du style ... parfois un peu plus. 

(*) En l'occurrence Adaptation d'un individu à la culture environnante ... une sorte d'apprentissage culturel.

 

Un autre élément est important ; la canne possède son embout original (férule). Il correspond à la première moitié du XIXème siècle. Les embouts plus tardifs (après 1840) sont plus "fabriqués".

De quand date cette canne ? 

En tenant compte de ces observations, il est fort probable qu'elle date des années 1815-30.

Et si cette canne avait été sculptée suite aux événements de 1817 !

Car ce fut un événement ce début octobre 1817 ; le vol et la détérioration de la statue avait plongé la ville dans un tel émoi qu'elle fut restaurée au plus vite et replacée sur son socle en décembre.  (à peine 2 mois)

Le 7 décembre, voici ce que disait  la "Gazette du Vrai Libéral"

"Le Manneken-Pisse est rentré aujourd'hui 6 décembre 1817 dans ses fonctions. Tous les habitants ont vu avec satisfaction les soins qu'on a pris pour le restaurer, malgré ornements dont on le charge inutilement aux jours de fête. Ses bienfaits sont plus abondants que jamais : l'eau qu'il distribue est sans doute un nectar, à en juger par l'empressement de la foule qui veut en jouir."

Et dans le Journal de la Belgique (7 décembre 1817, n° 342) :

"Le célèbre Manneken-Pisse a été replacé aujourd'hui 6 décembre 1817 dans sa niche, à la grande satisfaction des voisins, il est très bien restauré et posé maintenant sur une tablette de bronze sur laquelle il est vissé."

Le tenancier du bistrot du coin prit pour enseigne "Au Manneken-Pis Retrouvé".  De riches bourgeois lui constituèrent des rentes ; plus tard,  vers 1822, une dame de Bruxelles lui légua 1.000 florins.

Le retour du Manneken-Pis se fit dans la liesse ; l'eau qui coulait habituellement s'était transformée en vin et en hydromel.

Et pourquoi cet événement n'aurait-il pas poussé un artisan à réaliser cette canne à l'époque ? ... Laissez-moi rêver.

 

 Manneken-Pis et sa petite histoire.

 

Le Manneken-Pis est le plus fidèle habitant et le plus ancien bruxellois.

Sa patrie ? ... la Belgique et avant tout, le cœur de tous les bruxellois .

Son domicile ? ... le coin de la rue de l’Etuve et de la rue du Chêne, à Bruxelles.

Son âge ? ... très respectable !

On trouve des traces de cette fontaine dès 1388 et elle est déjà citée sous le nom de Manneken-Pis en 1452 ... A la même époque on l'appelait aussi "Fontaine du Petit Julien" mais elle était en pierre. Le 13 août 1619, les "Receveurs" de la ville passèrent la commande d'une nouvelle statue en bronze auprès de Jérôme Duquesnoy (l'ancien), le célèbre sculpteur. Il produisit, pour la somme de 50 florins (du Rhin), le Manneken-Pis que nous connaissons encore aujourd'hui.

Son histoire ? ...  elle est assez obscure et nous livre une quantité de légendes et d'historiettes toutes aussi intéressantes les unes que les autres.

Vous n'aurez aucun mal de les découvrir sur le "Net".

Toute fois, la plus plausible serait basée sur des faits historiques. Le Duc de Lotharingie vit le jour en 1142. Son père, Godefroid II, mourut peu de temps après sa naissance. Les Vassaux du très jeune suzerain, Gauthier Berthout et son frère Gérard de Grimbergen, trouvèrent la situation propice pour prendre les armes et tenter de le renverser.

Le Sire de Gaasbeek jugea importante la présence du jeune Duc auprès de ses troupes. Il fit pendre le berceau à la branche d'un jeune chêne à proximité du champ de bataille de Ransbeek. Quatre fois repoussée, alors que tout semblait perdu, l'armée du "Petit Duc" fut exaltée et galvanisée lorsque, debout dans son berceau, il accomplit le geste devenu si célèbre.

Le jeune chêne en question fut déplanté et placé dans la rue du Chêne et une fontaine fut érigée à l'endroit actuel pour commémorer cette victoire.

La vie de notre "Ketje" n'est pas sans tribulation ... le 16 août 1695,  la statue est cachée de justesse, lors du bombardement de Bruxelles par Louis XIV. Ensuite,  elle est volée à maintes reprises ; par des soldats anglais en 1745 ; deux ans plus tard, des soldats français la retirent de son socle ... chaque fois, elle est récupérée. Mais, en 1817, ce n'est pas le cas ; elle est dérobée et brisée par Antoine Licas, ancien forçat. Elle est, dit-on, restaurée et restituée à son quartier. Aucun document ne l'atteste mais beaucoup pensent qu'un moulage aurait permis de réaliser une réplique.  Le vieil exemplaire de notre Manneken-pis ne serait donc pas l'original !

Les mésaventures ne sont pas terminées : deux tentatives de vol en 1955 et 56 et en 1963, le "Ketje" est, une fois de plus, dérobé mais très vite retrouvé à Anvers. Hélas, en 1965, il disparaît de nouveau mais la statue est brisée ; il ne reste que les pieds et les chevilles sur le socle. Heureusement, le corps est retrouvé dans un canal, le 27 juin 1966. Il sera restauré et conservé à la Maison du Roi. 

La vie de Manneken-Pis fut si nébuleuse que vous trouverez, facilement, de nombreuses variantes à cette histoire.

Après toutes ces tribulations, avouez qu'il y de quoi douter raisonnablement de l'authenticité du modèle exposé au musée de la ville. Mais de quand date réellement cette statue ? Soyez patients ... les analyses sont en cours.

 

Collection privée © Daniel Traube - 2015

19/12/2014

UNE CANNE EN SUCRE POUR LA NOEL

vil-pernoel6.gif

 

 

õ

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

õ

õ  Une canne en sucre pour la Noël       õ

õ

 

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

 

Document ancien - ca 1910

 

Non non, je ne les collectionne pas ...  quoi que ... une petite canne en sucre blanc et très ancienne, je me laisserais sans doute tenter, c'est quasi certain ! Clin d'œil

 

L'histoire de cette petite canne en sucre blanc est très ancienne. Cette confiserie serait née au XVIIè siècle à Cologne.

En 1670, un Maître de Chapelle, pour remercier et calmer les enfants, présents à la longue veillée de Noël, avait fait préparer chez un confiseur local, des bâtonnets en sucre.  Il fit courber l'un des bouts de ce bonbon  pour qu'il rappelle le bâton des bergers. A l'époque, la blancheur de cette sucrerie,  rappelait la  vie sans péché de Jésus et faisait de celle-ci, un symbole justifiant une distribution inhabituelle, lors d'un culte.  

Cette tradition s'est propagée en Europe, mais aucun document ne relate cette histoire avec précision. Les premières références historiques remontent au XIXè siècle. Dans un premier temps, en 1844, avec une recette de bâtonnets droits en sucre à la menthe poivrée. Ensuite en 1847, dans la ville de Wooster en Ohio, lorsqu'un immigrant allemand ou suédois (Imgard Aout) décora son sapin de Noël avec des cannes en sucre et des décorations en papier. Ce n'est qu'à partir de 1866 qu'on associe cette sucrerie avec la Noël et l'habitude de les accrocher dans le sapin se généralise vers 1882.

 

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

Illustration américaine début XXème siècle

Candy cane - William B. Steenberge Bangor - NY ... 1844-1922

 

Les rayures de couleurs n'apparaissent pas immédiatement. Les documents, antérieurs à 1900, représentent ces cannes de couleur blanche. Sur les illustrations, postérieures, elles sont rayées.

 

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

 

D'autres légendes existent ... Certains affirment que dans l'Indiana, un confiseur aurait fait des bonbons de Noël en forme de "J" , l'initiale de Jésus. Evidemment, observé dans l'autre sens, c'est le bâton du berger.

candy_cane-d.jpg

 Document ancien - XXè S.

 

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

Dès le XXè siècle, la production s'intensifie. En 1950, Gregory Keller,  prêtre catholique, invente une machine pour automatiser la production industrielle de cette petite canne de Noël. Aujourd'hui, au delà du symbole religieux, cette petite friandise est devenue une décoration qu'on trouve à Noël, partout et sous toutes les formes. 

 

õ Joyeux Noël     õ

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

 

canne,bâton,bâtonnet,sucre,candy,cane,noël,christmas,bonbon,sucrerie,douceur,candy cane,

Document ancien - ca 1935 

vil-noeel.gif

 

18:46 Écrit par Daniel Traube dans Curiosité, Documents anciens, Folklore & Tradition | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | Pin it! | | |

26/03/2014

BATON DE GUERRE - Armes improvisées - 14-18 - WW1

 
*
WW1 - Bâton de guerre - Arme improvisée - 14-18
 
*
Aujourd’hui, nous ne pouvons pas imaginer les difficultés de transports et de réapprovisionnements qu’ont subit nos armées lors de la 1ère guerre mondiale.

 

Le fantassin disposait de 4 armes dans les tranchées : un fusil, une baïonnette, des grenades, éventuellement un fusil à pompe. Une arme perdue ou endommagée n’était pas systématiquement remplacée.

 

La baïonnette était prévue pour le combat au corps à corps, en employant le fusil comme une lance. Il a été constaté qu’elle était plus sûre par rapport aux tirs lors des mêlées car on risquait moins de toucher un allié. Mais nos « poilus » ne la préféraient pas car ils la jugeaient trop encombrante. De nombreux soldats optaient pour le couteau de combat plus court ou un outil de tranchée comme une pelle bien aiguisée ou une pioche.

Et si, pour diverses raisons, le soldat avait perdu son fusil ou qu’il était devenu inutilisable ... avait-il beaucoup de choix !

 

Fabriquées par les soldats, des armes improvisées apparurent ... masses d'armes, divers couteaux, « poings américains » ...

 

 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée  

casse tete WW1 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

 *

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

 Baïonnette Belge M.1889 Mauser convertie en couteau de tranchée

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

Poignard de tranchée US avec "coup de poing américain" WW1 - 1917

 

*

Vous allez découvrir une  arme improvisée très particulière et dans un état remarquable.

 

En 1971, lors d’une visite dans une famille belge, chez qui j’allais pour négocier une canne de facteur, mon regard s’arrêta sur un long bâton qui dormait dans le coin de la remise.

Ca, c’est le « bâton de guerre » de Louis ... mon père ... me dit le propriétaire des lieux ... Un bâton de guerre ? ... c’est le nom qu’il lui donne ... venez, il va vous expliquer.

 

Louis était charpentier et durant de longues minutes, il m’explique et me fait découvrir ce bâton extraordinaire fabriqué de ses propres mains pour remplacer son fusil inutilisable.

Je ne l’écris surement pas correctement mais je n’ai jamais oublié ce qu’il m’a dit dans son patois ... « On ao dandjer d’ëne saké  pou se rwer d’vins l’achau » ... « On avait besoin de quelque chose pour se lancer dans le hachoir ».

 

Espérer repartir avec cet incroyable souvenir était illusoire. Mais 2 ans plus tard, Louis nous avait quitté ... son fils m’a rappelé et m’a fait comprendre qu’il préférait que cet objet finisse dans une collection.

Aujourd’hui, en ce 100ème anniversaire, je suis ravi de partager cette acquisition avec vous. Jamais je n’ai pu examiner un autre « bâton de guerre » de ce genre.

Je serais fort intéressé d’en découvrir d’autres exemplaires.

Possédez-vous un bâton similaire ?

Quelqu’un peut-il nous en dire plus sur ce type d’armes ?

 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat, 

Le bâton dans son entièreté - Longueur totale : 175,5 cm.

 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

Partie inférieure  avec pique et bande de cuir cloutée

 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

Partie supérieure et bande de cuir cloutée

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

Détail

 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

  Sur l’extrémité supérieure est fichée une baïonnette et son fourreau   

 

14-18,ww1,1ww,bâton,guerre,armes,combat,canne,collection,militaria,grande guerre,tranchée

Fourreau de la baïonnette

 

Il semblerait que cette baïonnette soit celle d’un fusil Lebel

 

Abonnez-vous au tableau Cannes-walking stick - bastoni - wandelstok - Spazierstöcke de Daniel sur Pinterest.  

 

 

21:37 Écrit par Daniel Traube dans Canne à système, Cannes-armes, Curiosité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ww1, 14-18, bâton, arme, tranchées, soldat, guerre, baïonette, canne, cannes de collection | |  Facebook | | Pin it! | | |

12/03/2013

CANNES DE MARINS ... Canne en dent de narval - Canne d’Armateur - Canne de Capitaine

____________________

.

LA CANNE D'UN ARMATEUR

____________________

.

Canne, canne de marin, narval, scrimshaw, armateur, licorne, baleinier, pêche, amiral, Peter Wood, Sir Henry Raeburn  

Portrait de Peter Wood (1749-1826) -  Armateur de navires baleiniers

Peint par Sir Henry Raeburn vers 1800. 

© Trinity House Maritime Museum 

. 

L’art figuratif est une source inépuisable de renseignements authentiques dans laquelle les Historiens, Amateurs et Collectionneurs peuvent découvrir, identifier, comparer, reconnaître, une quantité d’objets.

De temps en temps, une canne apparaît dans une scène animée, mieux encore dans un portrait. Dans ce tableau de Sir Henry Raeburn, la canne que tient l’industriel et armateur Peter Wood est à l’avant plan, tel un sceptre. On distingue parfaitement qu’il s’agit d’une dent de narval. Les œillets et la cape qui fait office de pommeau sont en argent. Ces détails correspondent parfaitement à l’époque. Les matières exotiques ont toujours été prisées et mieux encore lorsqu’elles symbolisent le domaine de prédilection du personnage. Telle quelle, cette dent de narval suffit ... nul besoin d’y ajouter de riches pommeaux ou décors singuliers. 

*

Canne, canne de marin, narval, licorne de mer, scrimshaw, armateur, licorne, baleinier, pêche, amiral, Peter Wood, Sir Henry Raeburn

Le Narval - Licorne de mer

1828 - Plate from Godmans - American Natural History.


Le narval, longtemps surnommé « licorne des mers » est un cétacé (Monodon monoceros).

Il mesure 4 à 5 mètres de long et la dent démesurée qui le caractérise peut atteindre les 3 mètres.

Cette incisive gauche, surdéveloppée, part du maxillaire supérieur et progresse de droite à gauche en pointe torsadée.

canne,canne de marin,narval,licorne de mer,scrimshaw,armateur,licorne,baleinier,pêche,amiral,peter wood,sir henry raeburn

Le nombre réduit de ce cétacé et son habitat arctique assez restreint ont contribué, depuis la Grèce Antique, à  la naissance d’un animal fantastique et à sa légende ... la licorne

 *

canne,canne de marin,narval,licorne de mer,scrimshaw,armateur,licorne,baleinier,pêche,amiral,peter wood,sir henry raeburn

Licorne - Unicornis - Gravure du XIIIè Siècle

Albert le Grand - Albrecht von Bollstädt

.

Un corps équin avec des sabots fendus et une tête rappelant celle du bouc ... toute blanche, la licorne symbolisait la grâce et la pureté. L’iconographie est large et variée. Longtemps cet animal a envahi les bestiaires du Moyen-âge et alimenté des récits extraordinaires.  Elle sera l'animal imaginaire le plus important du Moyen Âge à la Renaissance. 


La dent du narval

Canne, canne de marin, narval, licorne de mer, scrimshaw, armateur, licorne, baleinier, pêche, amiral, Peter Wood, Sir Henry Raeburn

Ces rostres en ivoire marin, ramenés par des navigateurs nordiques, étaient vendus comme de prétendues défenses de licornes à plusieurs fois leur poids en or. On croyait encore aux vertus de cette matière et à ses nombreuses propriétés particulières comme celle d’être un excellent antipoison.

Au XVIème siècle, Élisabeth d'Angleterre, première du nom, aurait payé une fortune pour une de ces dents, soit l’équivalent du prix d'un château entier.

Il a fallu attendre 1704 pour que le lien soit établi avec le narval mais la croyance en cette créature restera toutefois discutée jusqu'au milieu du XIXème siècle.

Avec cette histoire, une telle convoitise s’explique et nous comprenons mieux le port altier du personnage ... presque royal.

 

 

*

REMARQUE 


Le narval n'a pas de corne !

C'est une dent, une seule, qui pousse d'une manière disproportionnée au niveau de la machoire supérieure. Très rarement, il arrive que le narval possède deux dents surdéveloppées. Dans ce cas,  la deuxième dent est souvent plus courte.

 

canne,canne de marin,narval,licorne de mer,scrimshaw,armateur,licorne,baleinier,pêche,amiral,peter wood,sir henry raeburn


Aujourd'hui, les scientifiques abandonnent le terme "défense de narval". Ils ont remarqué qu'il s'agissait plutôt d'un organe sensoriel, très riche en terminaisons nerveuses, qui permet à l'animal de percevoir d'éventuels changements de température, de salinité de l'eau, de pression, ... 

*

 Les cannes de marins sont nombreuses 

J'aborderai ce sujet très prochainement.

canne,canne de marin,narval,licorne de mer,scrimshaw,armateur,licorne,baleinier,pêche,amiral,peter wood,sir henry raeburn

Cannes de marins XVIIIè & XIXè siècles Travaux de pont - Os & ivoires marins : morse, baleine, cachalot, et narval

 

04/11/2010

CANNE A SYSTEME - CANNE-MONTRE

______________________________

 

UNE CANNE-MONTRE  DE  JAQUET DROZ

______________________________

 

 

canne-montre de Jaquet-Droz.jpg

 

 

Une canne-montre, commandée vers 1997 chez Pierre Jaquet Droz, a été adjugée le 31 juillet 2007 à Monaco  (Artcurial SVV) sous le N° 396.

Cette canne rare & exceptionnelle, présentée dans son écrin, est faite de bois d'amarante ou d'amourette. Le pommeau, véritable bijou, est en or orné d'émaux translucides bleus et serti de rubis, de turquoises et de perles. Son ouverture à secret dissimule une montre à mouvement squelette. Le couvercle est translucide grâce à une grosse tourmaline qui laisse apparaître le cadran de la montre. Les aiguilles sont en acier bleui. Petit plus, le fût renferme un stylo à bille en or guilloché.

Ce modèle unique, créé exclusivement sur commande et mesurant approximativement 90 cm. a été adjugé 11.772,00 € par Maître François Tajan.

 

Sources : Gazette Drouot  N°2 du 15 janvier 2010  -  Lien : www.gazette-drouot.com/.../canne.html

               MONTRES JAQUET-DROZ  SA.  -  Web Site :www.jaquet-droz.com 

               Since 1738

               RUE JAQUET DROZ 5

               CH-2300 LA CHAUX-DE-FONDS

  

 

Canne-montre - Jaquet Droz  Blog.jpg

Page du catalogue de la vente /Artcurial 30 & 31 juillet 2007

Lien pour télécharger le catalogue en PDF ci dessous

http://www.artcurial.com/pdf/2007/1261.pdf

 

23:28 Écrit par Daniel Traube dans Actualité, Canne à système, Curiosité, Techniques | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : canne, canne a systeme, canne-montre, horlogerie, mouvement squelette | |  Facebook | | Pin it! | | |

24/08/2010

CANNE A SYSTEME - CANNE-HAUBOIS & CANNE-FLUTE - INSTRUMENT DE MUSIQUE

.

.

LE TOUT EN UNE SEULE CANNE 

 

UNE CANNE POUR LA MARCHE

UNE CANNE-FLUTE TRAVERSIERE

UNE CANNE-HAUTBOIS

.

.

124578 Licorn13 blog.jpg

Chez Sotheby's, le 8 novembre 2005, une canne extraordinaire a trouvé acquéreur ... on peut comprendre ! En effet, hormis sa première fonction pour la marche, elle est à la fois canne-flûte traversière et canne-hautbois.

 

MIEUX !

 

Elles fut tournée dans une seule défense de narval et sa finition imite le marbre. Sa longueur totale est de 107,5 cm. Le pommeau et la bague de jonction entre les deux instruments sont en ivoire d'éléphant. La bague sous le pommeau est en laiton doré.

.

 

CANNES-NARVAL.jpg

 

 

Pour couronner le tout, elle a été fabriquée par le facteur d'instruments GEORG HENRICH SCHERER (Butsbach 1703 - 1778) et elle est le deuxième instrument similaire connu de ce maître artisan.

Et quelle histoire !

123456 Frédéric II, Roi de prusse.jpg

Frédéric 1er Roi de Prusse (1712-1786)

 

Frédéric Le Grand, Roi de Prusse, l'aurait commandée à G.H Scherer pour en faire cadeau à son Ministre des finances Friedrich Julius Freiherr von der Horst (1723-1791). Cet objet particulier, sans doute fort apprécié, est resté dans la famille depuis.

 

0802181032462375627  - Julius von der Horst -.jpg

Julius von der Horst (1723-1791)

 

Il faut savoir que jusqu'au XVIIème siècle et probablement un peu plus tard, cet ivoire marin était peu connu. On appelait le narval "la licorne de mer" et à l'époque, devant une telle défense, il était inévitable de faire l'amalgame entre la licorne de mer et la licorne légendaire. On croyait encore aux vertus de cette matière et à ses nombreuses propriétés médicinales. Entre autres, on pensait qu'elle était un excellent anti-poisons et qu'elle pouvait détecter leur présence.

Longtemps considérée comme très rare, sa valeur était de loin supérieure à celle de l'or.

    .

.

CANNE FLUTE & HAUTBOIS-IVOIRE MARIN - narval -entière bb.jpg
.
ca. 1750-1757
.
CANNE FLUTE & HAUTBOIS-IVOIRE MARIN - narval. détail 1.jpg
.
CANNE FLUTE & HAUTBOIS-IVOIRE MARIN - narval-détail bague blog.jpg

 

Le 8 novembre 2005, cet objet unique a été vendu  pour près de 75.000,00 €

Acquise en 2006 par le Metropolitan Museum of Art à New York, elle est visible aujourd'hui dans le département "Instruments de musique" (N° d'accès : 2006.86ac)

 

A titre de renseignements, voici un relevé de quelques marques du facteur d'instruments G.H. Scherer.

... On ne sait jamais !

 

CANNES-Estampilles de G.H. Scherer.jpg

 Source : http://www.mybestcv.co.il/ 

 

 

13/08/2010

CANNE-MITRAILLEUSE / ARME CURIEUSE

 

canne à système,arme,arme à feu,mitraillette,arme prohibée,arme de poing,canne de défense,browning,arme automatique,système renard,h. renard,législation

Cliquez ci dessus pour rappel de vos obligations


La canne-mitrailleuse

.

 

En tout cas, c'est comme cela que le belge de Herstal, H. Renard, l'appelle dans son brevet qu'il déposa en 1921.

Et pourquoi pas, puisque sa fonction correspond à la définition que l'on donne aujourd'hui à la mitrailleuse.

  • - Son fonctionnement est automatique
  • - Elle reçoit des munitions d'un calibre inférieur à 15 mm.
  • - Son objectif est de fournir une puissance de feu maximale.
  • - Sans doute pas en rafale soutenue mais d'une portée pratique supérieure à celle d'une arme individuelle.

.

.

 

CANNES-MITRAILLEUSE-crosse Renard 2 blog.jpg
.
La pommeau est remplacé par un pistolet automatique browning
.
CANNES-MITRAILLEUSE-crosse Renard 1 b2.jpg

 

En réalité, ce brevet combine un pistolet automatique Browning 1900 avec une canne. Celle-ci contenait un chargeur contenant 42 cartouches de calibre 32 et possèdait une poignée ou un pommeau contenant une lampe à usage classique ou qui pouvait servir éventuellement à des signaux de morse. C'est ce pommeau que l'on remplace par le pistolet.

Une tige dont le bout sert de ferule peut être sortie et se positionner dans le sens inverse pour servir de baïonnette.

 

.

.

 

TargetPreview.jpg

 

.

.

Voici l'annonce publicitaire de cette invention dans le courant des années 20 et entre les deux guerres.

.

.

 

CANNE-MITRAILLEUSE RENARD 140k.jpg

 

.

.

 

CANNES-Brevet F.N. a blog.jpg

 

.

 

CANNES-Brevet F.N. b blog.jpg

 

.

.

Bien entendu,  elle était fabriquée pour l'autodéfense mais surtout destinée aux professionnels. On peut classer cette canne rare (quelques exemplaires connus)  dans la famille des armes à répétition.

On y trouve les cannes-revolver,pistolet & poivrières sous de nombreux brevets : P.Shorn 1855 USA, Lépine Fr.1869, Kramer Fr.1872; Jacquelin Fr.1880, Touchard Fr.1884, Joubert, Dumonthier  ...

 


 

Elle est absolument prohibée.


 

 

 

25/07/2009

CANNE A SYSTEME - CANNE REVOLVER - BREVET

-

copyright agreement

curiosite,brevet,canne,arme,revolver,canne a systeme,arme a feu,arme secrete,canne de defense,gustav tresenreuter,gadget canes,walking stick,arme de poing

Cliquez pour rappel de vos obligations

BREVET D'UNE CANNE REVOLVER

 

Provenant de l'United States Patent Office et déposé par l'ingénieur allemand Gustav Tresenreuter de Berlin.

Ce brevet date du 7 octobre 1902 et porte le N°710 821

-

Il s'agit d'un système incorporant un revolver dans la poignée d'une canne ou celle d'un parapluie, ayant une forme en "tau", mais avec une intégration et une discrétion parfaites.

Cette invention est une véritable prouesse et vous constaterez, qu’hormis le fait d’avoir rassemblé un mécanisme complexe dans un volume aussi restreint, qu’aucune pièce ne dépasse et ne gène la préhension de cette poignée pourtant très classique.

Il est peu probable que ce modèle  ait été produit commercialement. Quelques « exemplaires prototypes » furent sans doute construits, mais depuis plus de 40 ans, je n’ai pas eu l’occasion d’en revoir un seul, même en collection.

 

 

  • Les pièces 11,14 et 44 ne sont apparentes que lorsque l'arme est en fonction.
  • J’ai fait de mon mieux pour traduire les termes de ce brevet. Mon interprétation n’est peut-être pas parfaite !
  • J'ai réalisé les Figures DT a, b, c & Fig.00 ; elle sont donc hors brevet.

-

-

Brevet US - Revolver - Dessin DT- bl

Fig. DT a : Dessin de la canne avec le système fermépour la marche.

(J’ai fait ce dessin car il est plus explicite que la photo)

Remarque : je tiens à rappeler, à tous les collectionneurs, l'existence d'une législation quant aux armes prohibées.

  • Il ne sera pas évident de déterminer, vous mêmes, l'application ou non de cette loi et de tous ses nouveaux arrêtés ! (Ne se limite pas à la Belgique)
  • Il est préférable de prendre conseils.
  • Les "armes de panoplie" sont définies.
  • Malheureusement, les textes de lois ne reprennent pas les cannes avec précisions et détails.
  • En cas d'interdiction, le simple fait de posséder ce type d'arme est interdit. (Détention)

 

-

 

Brevet US - Revolver - étui

Fig. DT b : Photo de l’étui de protection pour le rangement de cette canne

-

Les quatre planches du brevet

-

Brevet US - Canne Revolver P1

-

 

 

 

Brevet US - Revolver 2

_

 

Brevet US - Revolver 3

_

 

Brevet US - Revolver 4

 

_

Brevet US - Revolver Fig.00

Forme générale du pommeau

-

Détail de chacune des figures des 4 planches

-

Brevet US - Revolver Fig.1

-

Brevet US - Revolver Fig.2

-

Brevet US - Revolver - Fig.3

-

Brevet US - Revolver Fig.4

-

Brevet US - Revolver - Fig.5

-

Brevet US - Revolver Fig.6

-

Brevet US - Revolver - Fig.7

-

Brevet US - Revolver - Fig.8.

-

Brevet US - Revolver - Fig.9

-

Brevet US - Revolver - Fig.10

-

Brevet US - Revolver - Fig.11

-

Liste des définitions correspondant aux numéros figurant dans chacune des figures.

  • 1, 2 & 3 : Armatures en métal qui forment la poignée de canne. La partie 3 a la forme d’une douille qui reçoit le fût de la canne.
  • 4. : Charnière permettant à la partie 1 pivotante de se lever.
  • 5. : Barillet.
  • 6. : Crans pour l’avance du barillet.
  • 7. : Paroi transversale verticaleservant d'appui à l’axe 8 du barillet et à un ressort plat 47 .
  • 8. : Boulon horizontal vissé sur la paroi 7
  • 9. : Baril interne du barillet.
  • 10. : Fente ou cavité qui reçoit la gâchette lorsque le revolver n’est pas en fonction..
  • 11. : Gâchette repliable.
  • 12. : Charnière de la gâchette.
  • 13. : Point d'appui sur un axe du plat articulé 14.
  • 14. : Plat articulé. (support mobile de la gâchette)
  • 15. : Butée limitant le mouvement de haut en bas du plat articulé 14.
  • 16. : Fort ressort plat agissant sur 14.
  • 17. : Fente verticale qui reçoit le pivot 18.
  • 18. : Pivot
  • 19. : Fixation sertie du plat articulé 14.
  • 20. : Plaque verticale fixée à 19.
  • 21. : Petit goujon
  • 22. : Cliquet d’alimentation du barillet.
  • 23. : Fente ou cran.
  • 24. : Paroi
  • 25. : Petit ressort.
  • 26. : excentrage.
  • 27. : levier de balancier.
  • 28. : Pièce plate.
  • 29. : Percuteur.
  • 30. : Goupille (guide horizontalement la pièce 28 en glissant dans la fente 32)
  • 31. : Paroi
  • 32. : Fente (dans la paroi 31)
  • 33. : Fort ressort en spirale.
  • 34. : Ouverture en bout de l’armature 1.
  • 35. : Non décrite (ouverture pour le passe de l’axe du ressort 33).
  • 36. : Logement cartouche
  • 37. : Fixation sertie
  • 38. : Levier balancier serti à 37 sur la paroi 24 (ce levier est actionné par la goupille 30,passant à travers la fente 32)
  • 39. : Ressort.
  • 40. : Fente, espace, guide
  • 41. : Cran pour la rotation du barillet
  • 42. : Crochet
  • 43. : Crochet
  • 44. : Bouton (déclencheur)
  • 45. : Ouverture
  • 46. : Non décrit
  • 47. : Ressort plat.
  • 48. : plaque de protection
  • 49. : Vis





23/09/2008

CANNES & TECHNIQUES D'ORNEMENTATION

-

-

copyright agreement

-

Les cannes ... une découverte permanente

Le monde des cannes est comme une encyclopédie qui nous offre la possibilité de découvrir une variété de matières et, plus extraordinaire encore, d'y retrouver l'emploi de presque toutes les techniques existantes.

Quel bonheur pour le professionnel, le collectionneur ou l'amateur, d'être forcé à l'apprentissage d'une découverte permanente.

Hormis les nombreux procédés classiques d'ornementation, d'autres sont inattendus, méconnus, parfois ignorés. L'art d'associer les matières est la source d'innovations et de créations. Les champlevés, les cloisonnés, l'intarsia, la marqueterie ... sont des techniques très anciennes et relativement connues. Les cannes nous permettent de découvrir et d'apprécier des procédés d'incrustation peu connus tels le piqué, le coulé, l'incrusté et le brodé.

Cet art que l'on croit anglais est en réalité l'invention de Laurentini, un napolitain, et sera très pratiqué en France. En effet, André Charles Boulle (1642-1732), ébéniste français, avait rendu très populaire non seulement l'incrustation par la marqueterie mais aussi le mariage des matières : cuivre, bois, écaille, ivoire, corne, étain ...

Depuis bien longtemps, on trouve toutes sortes de petits objets ornés par ces procédés particuliers : des boites ou étuis, tabatières, lorgnettes, éventails ... et des pommeaux de cannes.

La technique du piqué use en fait de quatre procédés : le piqué proprement dit, le coulé, l'incrusté et le brodé.

  • Le piqué

Pour le piqué, il s'agit de pratiquer dans la matière des petits trous cylindriques juxtaposés formant un motif décoratif. On y pique après avoir chauffé l'ivoire, la corne ou l'écaille, un fil de laiton, d'or ou d'argent que l'on coupe à ras. En refroidissant, la matière maintient l'incrustation. On arase correctement et on polit l'ensemble.

Technique du piqué 002 - incrustation +++ Technique du piqué 002 - incrustation  macro +++ Technique du piqué 012 - incrustations 2

  • Piqué à fils creux

Des caractéristiques précises différencient les piqués. Nous remarquons sur des pommeaux français du XVIIè et début XVIIIè siècle, un piqué en fil simple et en plein.   Sur les pommeaux anglais, le fil est creux et l'effet obtenu est en cercles minuscules.  Plus tard, de nouveau en France et sous Louis XVI, plus particulièrement, l'effet obtenu est en étoile. (pleines)

Technique du piqué 002 - fond +++

Canne en jonc de malacca, bague en argent et pommeau en ivoire (décor en piqué argent)

Angleterre XVIIème siècle.

  • Piqué à fils pleins

Voici un rare et très bel exemple de piqué de type français. Dans ce cas, le fil est plein et ne donne pas l'effet de cercles que nous avons observé sur le pommeau précedent.  Le décor est composé de fils d'or, d'argent et de corne noire.

 

piqué français 001pommeau ivoire-piqué français 002


Canne haute en malacca et à pommeau d'ivoire - Décor en piqué simple et composite de fils d'or, d'argent et de corne noire.  (XVIIème siècle)

(Embout de 60 mm. -  bronze ou laiton -talon manquant)

piqué français-embout

Le piqué de fils d'or est simple et beaucoup plus petit que le piqué anglais (ses dimensions correspondent au centre du cercle anglais). Le décor sombre est un piqué de corne noire,  plus large correspondant aux dimensions du cercle anglais. L'artisan, pour donner plus de finesse à son travail, a piqué la corne noire avec un fil d'argent plein de la même épaisseur que le fil d'or. Curieusement, nous avons, grâce à ce piqué composite, un effet de cerle.

pommeau ivoire-piqué français-détail 001 pommeau ivoire-piqué français-détail 002

-

Le dessus du pommeau est décoré d'une étoile composée uniquement de piqué composite de corne noire et de fils d'argent. Une bague en corne noire, fixée à joints vifs, fait la jonction avec le fût.


pommeau ivoire-piqué français-dessus

 

pommeau ivoire-piqué français-dessus-détail

 

-

 

  • Le coulé

Ce procédé nécessite la gravure du motif en creux dans la matière pour y introduire d'une manière continue le fil de métal. Le décor gagne en légèreté et en souplesse.

Technique du piqué 015 Coulé

  • L'incrusté

Celui-ci consiste consiste à champlever les espaces qui recevront les plaquettes de métal formant le décor dans sa forme générale. Ces feuilles d'or, d'argent ... , relativement épaisses (+/- 1/10 mm), sont maintenues après refroidissement du support comme pour le piqué simple. La fixation est souvent renforcée par des clous très fins dans le même métal pour se fondre dans le motif. Les détails sont alors gravés et dans ce cas, les clous portent parfois les traits de la gravure. On découvre sur certains travaux des clous lisses ; cette éventualité résulte d'une gravure du décor au préalable ou d'une consolidation postérieure, resultat d'une restauration ancienne ou plus récente.

(Voir photos)

Technique du piqué 019 macro perso Technique du piqué 019 macro personnage Technique du piqué 023 rosace entière Technique du piqué 019 macro tête personnage

-

Technique du piqué 019 macro clou personnage Technique du piqué 027 macro oiseau-clous Technique du piqué 027 macro feuille 2 clous Technique du piqué 052 oiseau-souris-feuilles

 

Sur cette série de motifs, les clous de fixation sont parfaitement intégrés ; gravés et arasés ils se fondent au décor.

Par contre, sur les photos qui suivent, on remarque la présence de clous rapportés postérieurement en vue d'une restauration. Ils ne font pas partie intégrante du motif. Ils sont en relief et leurs têtes arrondies ne possèdent aucune trace de gravure.

Technique du piqué 058 personnage + clous Technique du piqué 019 macro clous rapportés personnage Technique du piqué 019 macro clou rapporté bras perso



 

  • Le brodé

Ce procédé fait usage des trois premiers. Cette combinaison donne plus de variété et de richesse au décor. Il permet l'incrustation d'autres matières telles que nacre et pierre précieuses...

Les différentes techniques, appelées d'une manière générale du "piqué", déjà connues au XVIIème siècle et sans doute antérieurement, sont très appréciées encore au XVIIIème. Elles finissent par disparaître sauf en Angleterre où elles servent dans la bijouterie et deviendront très populaires sous le règne de la Reine Victoria.

 

Technique du piqué 015 pommeau entier

Canne du XVIIème siècle en jonc de malacca, bague en argent et pommeau en bois dur (décor argent en brodé combinant l'incrusté et le coulé)

Technique du piqué 047 - embout

 

 

( sa longue  férule ou embout en fer forgé typique de cette époque - 15 cm.)

 

 

 

 

piqué-brodé

Canne anglaise à pommeau d'ivoire travaillé avec la technique du brodé conjuguant "piqué", "coulé" et "incrusté" - Début XVIIIème siècle.

brodé

 

Rare pommeau XVIIIè en écaille illustrant la technique du "brodé" conjugant les trois techniques :  "piqué", "coulé" et "incrusté"  (or et nacre).     Hambourg - Kunst und Gewerbemuseum

 

COPYRIGHT

 

 

... à suivre ...

 

  • Le nielle
  • La culture de la canne
  • Les matières : la nacre, le verre, le pomponne ...
  • Les cannes et l'art du tournage
  • ...

 

00:35 Écrit par Daniel Traube dans Art, Curiosité, Techniques | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : canne, canne de collection, ivoire, piqué, brodé, incrusté, incrustation, ornement, décor, technique particulière | |  Facebook | | Pin it! | | |